Son histoire

Le Ragdoll a été créé par Ann Baker, éleveuse de Persans, dans les années 1960 aux Etats Unis. Il s'agit d'un croisement entre un mâle d'origine inconnue et d'une jolie chatte de gouttière blanche à poils mi-longs appelée Joséphine.

Cette dernière était réputée pour avoir un caractère indépendant et non sociable, et n'étant pas stérilisée, elle transmettait son tempérament sauvage à ses chatons. Après avoir été renversée par une voiture et des semaines de soin prodigués par  Ann Baker, Joséphine changea drastiquement de comportement en devenant une chatte douce, câline, pot de colle et facilement manipulable. En s'apercevant qu'elle transmettait ce caractère extraordinaire à ses chatons, Ann Baker décida de la marier à un mâle typé birman, ganté avec un masque foncé sur la tête. Ainsi naissaient les premiers ancêtres de ce belle race : de jolis chats blancs à poils longs aux yeux bleus intenses. 

L'appellation du Ragdoll fut trouvée grâce a sa signification anglaise "poupée de chiffon", caractérisant ses atouts de pots de colle et de chat chewing-gum qui se détend totalement quand il est pris dans les bras.

Elle travailla la race de nombreuses années afin de fixer les gênes et le standard du Ragdoll pour qu'il soit reconnu. Il s'agit donc d'une race très récente, importée en Europe il y a moins d'une cinquantaine d'année. Ceci explique donc la popularité croissante du Ragdoll en France, en ajoutant également l'immense possibilité de couleurs et patrons que présente cette race.

Car le Ragdoll traditionnel (corps blanc aux extrémités colorées et aux yeux bleus) n'était pas le seul type créé par Ann Baker : le mink, le sépia et le solid sont également apparus grâce à la créatrice de la race. 

Pâquerette des Arènes

Mentions Légales - Tous droits réservés.

La reproduction totale ou partielle est interdite.

©2020 par La Chatterie des Arènes.